21
Mai

Sécuriser votre chantier : la précaution est le maitre mot

Le béton est devenu au fil des années un élément essentiel que l’on retrouve sur plusieurs chantiers. Sa facilité d’utilisation, sa robustesse et sa durabilité en ont fait une composante non négligeable des constructions et édifices modernes. Le béton est même considéré comme un élément décoratif certaines fois. Cela étant, la manipulation du béton doit être faite avec énormément de précaution. Comme n’importe quel matériau ou matériel présent sur un chantier de construction, l’utilisation du béton doit se faire suivant une charte de sécurité fournie aux ouvriers pour éviter tout incident. Cette charte comporte dans un premier lieu un descriptif du mode d’emploi mais aussi les consignes à suivre pour écarter tout risque éventuel.

Pourquoi est-il nécessaire de rester vigilent ?

Le béton n’est pas un produit quelconque, c’est une substance active qui ne doit pas être en contact direct avec la peau ou les yeux. Les dangers sur la santé ne sont pas négligeables dans le cas d’une mauvaise utilisation. Il est très important de rappeler de manière constante aux ouvriers et aux personnes qui manipulent et utilisent le béton les risques encourus pour la santé.

Les effets sanitaires se présentent à trois niveaux :

  • Le cutané : la peau réagit assez mal au contact de substances comme le béton ou le ciment. En effet, nombreux ont été les ouvriers qui ont présenté des irritations avec une peau rougie ou le développement d’une allergie sous forme d’un eczéma pour certains d’entre eux. Tandis que d’autres ont vu leur peau devenir sèche, rêche voire avec des crevasses.
  • L’oculaire : Les yeux sont aussi des organes qui peuvent être fortement touchés par un contact direct avec le béton. Les désagréments se présentent sous forme d’irritations. Les yeux deviennent larmoyants et rouges ce qui crée un inconfort au quotidien.
  • Le pulmonaire/respiratoire : Les poumons et les bronches peuvent aussi souffrir du contact avec le béton. Il n’est pas étonnant de voir se développer des rhinites allergiques et des bronchites chroniques suite à un contact prolongé avec ce produit.

Quelles sont les précautions à suivre pour limiter/éviter ces effets indésirables ?

Il est hautement préconisé de suivre les consignes suivantes pour écarter les risques et avoir de meilleures conditions de travail ainsi qu’une utilisation optimale du béton :

  • porter un uniforme/ une tenue adaptée à l’environnement et aux matériaux présents sur le chantier : la combinaison doit recouvrir bras et jambes pour les protéger, les mains seront protégées grâce à des gants spéciaux prévus à cet effet. Le lissage et le dépôt de béton à mains nues est complètement proscrit par les règles sanitaires et sécuritaires des chantiers. Il est de ce fait nécessaire de veiller à adopter une conduite prudente.
  • les yeux seront protégés par des lunettes pour ne pas être atteints par la poussière ou par d’éventuelles éclaboussures qui comme cité plus haut peuvent être très nuisibles.

Et si un contact survient avec le béton a lieu ? Que faire ?

Si malgré toutes ces précautions, un contact avec le béton frais a lieu alors voici la conduite à tenir :

  • En cas de contact avec la peau, il faut laver soigneusement et rincer abondamment la partie touchée
  • En cas de contact avec les yeux, nettoyer et rincer les yeux à l’eau claire.

La partie concernée doit faire l’objet d’une surveillance accrue dans les jours qui suivent. En cas d’aggravation des symptômes ou de persistance de la douleur ou de l’inconfort, une consultation médicale s’impose donc.